RA 2019 - Anses - Blog Luciole

1 février 2021

Rapport d'activité

Graphisme sanitaire

Comment rassembler dans une belle édition institutionnelle des tomates et des poivrons, des abeilles et leur miel, de bons champignons et des variétés plus toxiques, des gâteaux avec additifs, des couches-culottes et des protections féminines, des ondes radio et des particules d’air ?

De qui parle-t-on ?

De l’ANSES ! Car l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail couvre tous ces champs et autres disciplines scientifiques et bien plus encore. Une « Agence nationale » que tout le monde connaît mais plus volontiers sous le nom plus médiatique de « sécurité sanitaire » si chère à nos compatriotes, attentifs comme ils le sont à ces risques quotidiens auxquels ils sont exposés, et ils ont raison.

Passionnants sujets au sein desquels nous nous sommes immergés avec bonheur le temps d’un rapport d’activité (2019), commencé au cœur du premier confinement et dont la version digitale a été livrée juste avant le second !

RA 2019 - Anses - Blog Luciole

Trouver les mots…

L’ANSES n’en manque pas et dans la bouche de la majorité des experts de cette grande institution, ils sont savants, quand ils ne sont pas un peu trop techniques.

Rendre accessibles et séduisantes l’ensemble des thématiques traitées — et elles sont nombreuses ! — mérite de s’attarder sur la manière de les aborder. Point d’intelligence artificielle pour cela, mais au contraire, de l’humain !

Rassembler autour d’une table ou d’un écran la Direction de la communication, des rédacteurs et rédactrices et autres experts de la rhétorique « didactique » et vous obtiendrez les premières recettes de pages équilibrées, bien calibrées et pas trop techniques.

Les échanges n’ont pas manqué, les débats aussi, quelques feuilles ici et là ont terminé leur vol dans une corbeille et c’était peut-être mieux ainsi. De ces allers-retours sont nés des « papiers » bien dosés, des interviews vivantes à souhait, ponctuées de chiffres-clés et d’encadrés qui, dans le chemin de fer tombent à point nommé.

La lecture du rapport achevé n’en est que plus passionnante, car elle est accessible au plus grand nombre ou du moins à des curieux non initiés, sur des sujets qui nous sont chers car la mission de l’ANSES consiste à mieux nous protéger et à moins nous exposer à tous ces risques que l’on ne soupçonne pas.

RA 2019 - Anses - Blog Luciole

Approche créative

Comment graphiquement traiter de tous ces sujets, aussi passionnants soient-ils ? La recherche d’un bon vocabulaire visuel ne s’improvise pas, aussi avons nous ouvert avec appétit les encyclopédies Diderot et autres beaux livres de sciences, de botanique à l’image d’une belle édition Deyrolle.

Dévoués et curieux comme nous sommes, nous avons évidemment foncés au Salon de l’agriculture fin février dernier (il y a un an, mais c’était il y a un siècle !) pour discuter avec des poules, caresser des chevreaux, mettre la main « au cul des vaches » comme disait Chirac, tester nos connaissances comme des enfants sur le stand des pêcheurs du Pavillon France (« Comment se reproduisent les oursins ? » nous n’en savions rien !) et traîner nos yeux un peu partout…

Naturellement, nos sympathiques interlocuteurs de l’ANSES nous ont réservé un excellent accueil sur leur stand, tout en prenant un malin plaisir à nous faire tester notre vigilance face à dame nature : persil ou ciguë ? Cèpe ou amanite ? Bien malin qui fait sa cueillette à la légère !

RA 2019 - Anses - Blog Luciole

Bilan ? Un beau rapport d’activité !

Savant assemblage graphique de photos et d’illustrations « au trait », de textes bien découpés et d’encadrés incisifs, le résultat de ce travail en commun est à la hauteur des objectifs et de l’ambition de l’ANSES, qui voulait que son rapport soit vu et lu. Et qu’il contribue à nourrir la curiosité et la connaissance de tous ceux à qui il était destiné.

Nous repartons donc pour un tour cette année, avec toujours le même plaisir, une équipe plus aguerrie encore, sensibilisée à mieux faire la différence entre des plantes comestibles et des végétaux toxiques ou à choisir avec le plus grand soin ses produits d’entretiens.

Vous reprendrez bien un peu de bisphénol ? Du A ou du B ? Pour le savoir, plongez-vous dans le rapport d’activité de l’ANSES. Le premier à nous apporter la bonne réponse gagne un pot de (bon) miel !

Découvrez le R.A 2019 de l’Anses !

Dans la même famille