Pantone 2021 - Blog Luciole

8 mars 2021

COLOR(S) OF THE YEAR

Pantone fait dans la nuance

En 2021, la célèbre gamme colorielle n’échappe pas à la règle : il semblerait que les membres du Pantone Institut n’aient pas réussi à se mettre d’accord sur la fameuse couleur de l’année : il y en a donc deux.

Et on peut imaginer notre désarroi si en effet la couleur qui semblait s’imposer en 2021 avait pu être un gris : servir pareille nuance après ces longs mois à broyer du Covid aurait mis un bon coup au moral à tous les créatifs que nous sommes, et pas seulement. Mais heureusement, le jaune Pantone s’est incrusté comme un soleil dans un bulletin météo !

Si le gris, qui dans le fameux nuancier se décline allègrement sous la forme d’une sublime palette de tons chaud et froids (les fameux Warm Gray et autres Cool Gray, car depuis toujours chez Pantone le gris « c’est cool »), la période ne s’y prête guère quand on rêve de couleurs plus printanières, plus chaudes, avec s’il vous plaît de la lumière et bien plus de légèreté…

Pantone 2021 - Blog Luciole

Un jaune sinon rien !

Et c’est ici que le jaune s’impose ! Solaire et lumineux, il raconte La Provence et ses marchés, Marseille et son fameux petit jaune, une robe légère comme une jolie tache colorée sur une terrasse animée (c’est quoi une terrasse ?), du mimosa en fleur dont on se délecte de son subtil parfum, une tarte au citron dont le seul nom sur la carte d’un restaurant (c’est quoi un restaurant ?) incite à mettre de côté les résolutions qu’on aurait enterrées l’espace d’une soirée conviviale autour d’une table, si l’occasion s’était présentée. Nous attendrons l’été…

Ce jaune tombe à point nommé car c’est une teinte qu’à l’agence nous aimons travailler dans nos projets, même si ce n’est pas la couleur la la plus utilisée en identité visuelle car elle n’est pas facile à travailler. Si la teinte trouve toute sa place en peinture ou dans la mode, force est de reconnaître qu’elle peut manquer d’impact quand il s’agit d’en faire la couleur dominante d’un logo !

Pantone 2021 - Blog Luciole

La « marque au losange » vient spontanément à l’esprit, et nous attendons avec impatience la sortie de sa future Renault 5 dons le constructeur espère en faire sa petite Fiat 500, iconique modèle de Fiat qui a largement contribué à sauver la marque transalpine. Une R5 jaune pour aller frimer sur la grande Corniche entre Nice et Monaco, en voilà une belle idée ! On poussera jusqu’à Menton, capitale du citron et donc, du jaune.

Quitte à parler marque de voitures, nous serions très volontiers revenus sur le récent débat que suscite le nouveau logo de Peugeot — vintage à souhait et tout droit sortie de la calandre chromée d’une bonne vieille  404 — mais le sujet a été traité ces jours et avec beaucoup de soin par un de nos confrères.

Pantone 2021 - Blog Luciole

Que faire de ce gris ?

Quand les costumes stricts et souvent gris sont restés au placard en 2020, offrant à bien des cadres la fabuleuse et salutaire opportunité de repenser leur garde-robe et de ressortir leur jeans depuis quelques mois, tant que ce qui se passe sous la taille n’est pas visible sur Teams ou sur Zoom, l’étiquette vestimentaire prend depuis le 16 mars 2020 un petit coup de jeune, et personne ne s’en plaindra.

Le gris des tours, des moquettes et des open space rythmés par des structures en aluminium brossé, a laissé place à cette « petite touche personnelle » en arrière plan, visible ou volontairement floutée (in. Teams, option « flouter l’arrière-plan » qui fait de son utilisateur une vedette du petit écran), mais qui raconte des intérieurs plus chaleureux, plus personnels, plus humains en somme.

C’est aussi le gris d’une cocotte « STAUB », dont les ventes n’ont cessé de grimper, tandis que les confinements successifs et autres couvre-feu nous ont invités à nous recentrer autour de la table de cuisson et de bons petits plats.

Dans nos métiers de designers, le gris reste une valeur sûre, quand on joue au quotidien avec le fameux « gris typographique » né de l’utilisation à bon escient du corps, de la graisse et de l’interlignage des blocs de textes dans une page ou une composition graphique. Plissez les yeux devant une belle page et vous découvrirez ce « gris typo » qui nous est cher !

Pantone 2021 - Blog Luciole

Que nous dit ce savant mélange de teintes « of the Year » ?

Chez Pantone, on imagine bien volontiers qu’ils ouvrent sur une grande table leurs nuanciers et leurs classeurs de teintes comme nous le faisons tous — mais aussi à l’écran, grâce à Adobe — pour identifier les couleurs idoines, qui nous parlent, ce que dans nos métiers nous pourrions plus volontairement qualifier « d’intuition du DA ou du Directeur de création », dans toute la noblesse du terme.

Mais au sein du Pantone Color Institute, cette approche est teintée (!) d’une démarche scientifiquement plus rigoureuse autour de ce qui se fait dans la mode, en décoration, en design. Et c’est tout à leur honneur.

Vient le moment où il faut mettre cela en mots, comme on le fait dans nos « recos » ou lors de nos soutenances pour expliquer et défendre notre parti pris, en privilégiant le sens, le récit et les mots justes. Point trop n’en faut, quand un bon visuel parle de lui-même !

Le fameux Institut au contraire nous sert un discours un tantinet précieux, qui fleure plus le marketing des mots que les pigments de teintes « broyées à la main » comme le faisaient les peintres. Les adjectifs sont aussi riches et variés qu’un nuancier Pantone !

Morceaux choisis…

« Pratique et inébranlable, mais à la fois chaleureuse et optimiste, l’union des nuances PANTONE 17-5104 Ultimate Gray + PANTONE 13-0647 Illuminating réunit force et positivisme. »

« Le récit d’une couleur qui englobe de profonds sentiments délicats avec la promesse d’un avenir ensoleillé et bienveillant. »

« Un message de bonheur intrépide, l’union ambitieuse de PANTONE 17-5104 Ultimate Gray + PANTONE 13-0647 Illuminating est synonyme d’espoir. Nous avons besoin de sentir que tout va s’éclaircir ; cela est essentiel à l’esprit humain. »

Pantone 2021 - Blog Luciole

Traduction

En 2021 vous l’aurez compris, choisir ou réclamer un peu de jaune et de gris dans les projets que vous confiez à des créatifs talentueux, c’est la recette d’un « bonheur intrépide », une union « pratique et inébranlable » et la promesse que « tout va s’éclaircir ». Mazette !

Qu’en bons petits français nous pourrions traduire de manière bien plus pragmatique par un adage qu’on aurait attrapé au vol sur une terrasse du Vieux-Port et qui en substance dirait quelque chose comme : « Vous voyez la vie en gris ? Alleeeez… un p’tit jaune et ça repart ! ».

Dans la même famille