23 décembre 2019

Une année tout en bleu !

Un peu de contexte pour les « bleus » : depuis plus de 20 ans, le Pantone Color Institute tente de dénicher la tendance de l’année à venir en matière de développement de produits et influe sur les décisions d’achat dans de nombreux secteurs, tels que la mode, le design industriel et d’intérieur, mais aussi la conception graphique et le conditionnement des produits. Et c’est l’Institut qui le dit.

Mais comment font-ils ?

« Le processus de sélection de la Color of the Year nécessite une mûre réflexion et une analyse des tendances. » Pour cela, « les experts de la couleur Pantone du Pantone Color Institute sillonnent le monde à la recherche de nouvelles influences chromatiques, (…) de la production cinématographique, en passant par les collections de l’art du voyage [???] et les nouveaux artistes, la mode, tous les secteurs créatifs et les destinations touristiques en vogue. (…) Les influences peuvent également naître du progrès technologique, des matériaux, des textures et des effets qui influent sur les couleurs, des plates-formes de réseaux sociaux, voire de futurs événements sportifs sur lesquels seront rivés les yeux du monde entier ». Voilà pour le discours marketing formaté et pas toujours bien traduit.

And the winner is…

« Teinte de bleu immuable et intemporelle, PANTONE 19-4052 Classic Blue est élégante, dans toute sa simplicité »

Il est question de « ciel au crépuscule — à considérer que la dimension crépusculaire puisse être rassurante, ndlr —, de susciter la réflexion — on adhère ! — et de souligner notre désir de bases fiables et stables sur lesquelles bâtir au seuil d’une nouvelle ère ».

« Cataloguée dans notre psyché comme une couleur reposante, PANTONE 19-4052 apporte un sentiment de paix et de sérénité à notre esprit, tel un refuge. En favorisant la concentration à travers une clarté inégalée, le Classic Blue recadre notre pensée. Teinte de bleu propice à la méditation, Classic Blue stimule la résilience ».

Et si on vous dit que ce fameux bleu « nous encourage à dépasser les évidences pour élargir notre champ de réflexion, approfondir nos pensées, ouvrir nos perspectives et communiquer » comme le souligne la Directrice Exécutive, nous prenons le risque qu’en 2020 vous ne nous commandiez que du Classic Blue à 6 chiffres. Et il n’est question ici que de la référence, pas de nos futurs devis !

Un Classic Blue extrêmement classique ?

On pourrait le croire. Mais faites repeindre chez vous quelques pans de murs et vous découvrirez que ce bleu profond réveille les objets de la pièce dont il sert d’écrin ! Sarah Lavoine nous en a fait la démonstration il y a déjà quelques temps, avec talent et succès si on en croit tous les appartements, hôtels et boutiques qui y ont succombé… Il est vrai que le bleu repose et nous fait du bien.

Si on parle édition et impression, ce bleu profond peut faire des étincelles (bleues, évidement !), qu’il s’agisse de sérigraphie — on adore — ou d’un papier teinté dans la masse, au hasard un Curious Matter Blue — on « like » aussi — voire d’un simple ton direct de ce fameux bleu. Certainement très élégant.

Un bleu extrêmement classique en somme, et pourquoi pas ? Nos grand pères fumaient des « Gitanes » dans des paquets plus grands que les autres et d’un bleu plus soutenu que celui des authentiques paquets de Gauloises « Troupes ». Avant que Gauloise ne s’approprie ce fameux bleu crépusculaire en passant au paquet rigide. Rappelez-vous tout de même que FUMER TUE.

Un Blue Jean ?

Revenons donc en 2020 aux authentiques « Blue Jean » dont on avait fini par privilégier les teintes plus travaillées plutôt que le jean de Cowboy. Le nom originel est lui-même issu du français Bleu de Gênes qui servait en teinture à colorer la « Serge de Nîmes » et sans qu’il n’y ait dans cette phrase la moindre contrepèterie qu’un bleu ne détecterait pas ; il n’y verrait d’ailleurs que du feu !

Un bleu empli de sérénité

Et comment ! Cette sérénité si chère à nos clients et qu’ils préservent jalousement en confiant toute ou partie de leur communication à Luciole 😉 dont le bleu n’est d’ailleurs pas la couleur ! Énergisant à souhait, Le rouge LUCIOLE est signe de dynamisme, d’audace, de réactivité et de beaucoup de cet amour et de cette passion que nous portons à nos métiers !

Côté Branding 2020, l’année du bleu ?

Ford pourra pavoiser, Facebook aussi en sera fou ! Mais pas seulement : Unilever dispose d’un joli logo en « U » aussi bleu que les trucs lavants super actifs dans ses lessives. HP est dans la danse, tout comme LCLAXA et VISA mais DellSkype et Twitter se font portés pâles, tandis que Morgan StanleyGAP et Pepsi sont passés dans le côté obscur de la force (bleue).

Et en réalité, les marques d’un bleu assez « classique » ne sont plus aussi courrantes qu’elles ne l’ont été. Donc si ce Classic bleu vous plait à ce point et que vous ne savez comment entamer votre budget communication 2020, passons sans tarder votre marque « au bleu » et discutons avec plaisir. Autour d’un Curaçao ?

C’est Noël, on vous offre du bleu !

Allez, pour nos fidèles lecteurs qui ont tenu jusqu’ici — et on les remercie, car le brief de notre eNewsletter précise bien que le texte ne doit pas excéder un feuillet, ce que votre serviteur un peu bavard ne respecte guère… — nous vous offrons tout ce qui chez Pantone porte le fameux bleu : un mug, une tasse, un carnet ou un porte clé. Pour cela, rien de plus simple : cliquez ici et tenter de gagner l’un de ces 4 fabuleux objets en plaçant les mots « Classic Blue » dans la jolie phrase que vous nous écrirez. Règlement du concours ? Super simple : « Premiers arrivés, premiers servis ! »

Dans la même famille