HAS - Samusocial de Paris - Reportage photo - © Patrick Sordoillet - Luciole

12 décembre 2018

Samusocial

Des rencontres, des émotions

Dans le cadre d’un reportage photo pour la HAS (Haute autorité de santé) auprès des acteurs de la santé et du social en France, notre quête d’images belles et sincères nous a ouvert les portes du Samusocial de Paris, accordons-y quelques instants de réflexion sous un angle très pragmatique !

Après avoir opéré en milieu hospitalier et en maternité, au plus près des personnels de santé très impliqués et de patients accueillants, puis en Ehpad avec des animateurs hors pair, chez des médecins de ville et leurs patients, nous avons eu le plaisir de consacrer une longue soirée au Samusocial. Et on aurait aimé qu’elle se prolonge tant ces heures égrenées en centres d’hébergements furent ponctuées de très belles rencontres…

« Le Samusocial est une approche professionnelle de lutte contre la grande exclusion. Elle vise à apporter à tout moment, de jour comme de nuit, une assistance aux personnes sans domicile fixe et à rechercher la réponse la plus adaptée au besoin qu’elles expriment. La méthode consiste à aller vers les personnes, à offrir une permanence 24h/24, à rechercher des solutions d’hébergement d’urgence et à favoriser la sortie d’urgence en lien avec les partenaires de l’insertion. Elle laisse toutefois les personnes libres de leurs décisions. Inaugurée par le Samusocial de Paris, cette approche a été reprise dans toute la France, et a aussi participé à la naissance du Samusocial International, une organisation non gouvernementale qui déploie aujourd’hui ses activités dans le monde entier. »

HAS - Samusocial de Paris - Reportage photo - © Patrick Sordoillet - Luciole

Quel que soit le cadre — et en l’espèce, très éloigné des clichés que nous pourrions en avoir — les prises de vues furent riches d’échanges, avec les personnes en situation d’exclusion comme avec les équipes extraordinaires de simplicité du Samusocial.

Comment ne pas être touché par cette capacité d’engagement sur le long terme de ces femmes et ces hommes au service des plus démunis, qui au retour d’une maraude échangent continuellement avec les personnes qu’ils accompagnent, toujours avec un très grand respect et un calme olympien ? Les sourires sont francs et sincères — lumineux même ! — les mots sont justes, les gestes courtois et doux…

HAS - Samusocial de Paris - Reportage photo - © Patrick Sordoillet - Luciole

Comment ne pas être émus par ces échanges que nous avons pu avoir avec les pensionnaires de l’Hospice Saint-Michel — hébergés dans le cadre de soins, à plus ou moins long terme — ou ceux du centre Romain Rolland, qui regroupe de l’hébergement d’urgence et continu ?

Les images de notre photographe Patrick Sordoillet parlent d’elles-mêmes, même si elles ne disent pas tout de ces heures assez magiques faisant de nous les témoins de cet indispensable Samusocial de Paris, quand il s’agit d’ « Aller vers les personnes qui ne demandent plus rien »…

HAS - Samusocial de Paris - Reportage photo - © Patrick Sordoillet - Luciole

On aimerait n’oublier personne en remerciant tous ceux qui nous ont accueillis, bousculant leur quotidien le temps d’un reportage. Responsables des centres, infirmières et infirmiers, médecins, pensionnaires, vacataires, personnes sans domicile fixe. Et notre client bien-sûr, pour la confiance qu’il nous accorde.